© Bleu de Berlin - 2019

Abonnez-vous à la newsletter trimestrielle

Passionnée par le mouvement, sa quintessence et son rapport aux arts, Evelyne Jolivet a toujours dansé. Dans le premier tableau de « La pierre du vivant » - spectacle qu'elle crée avec la compagnie «Chacun cherche son pas » - elle donne vie à son ressenti : la peinture épouse la sculpture, la sculpture épouse le mouvement, le mouvement épouse le son…
Sa volonté de transmettre va au-delà de la danse, de la chorégraphie, de l’initiation ou de l’accompagnement : Evelyne Jolivet veut laisser une «trace», elle veut partager ce qui la fait vibrer.
Entre chapitres analytiques, réflexions plus personnelles ou encore cas pratiques qu’elle illustre avec ses propres croquis, elle livre ici le fruit de ses pensées dans un petit livre élégant.
En écho à ses textes, la chorégraphe va faire appel au talent d’Ewa Hauton dont le travail est en parfaite résonance avec la démarche artistique de la danseuse.
Les deux artistes se sont rencontrées au moment où la peintre nantaise s’interrogeait également sur l’expression du mouvement. Ses corps principalement féminins, jusque là statiques, entrent en mouvement, se débarrassent du superflu et de la matière. Pour saisir cet instantané, elle travaille l’encre mélangée au dessin à la pierre noire. Elle explore la liberté du geste et donne naissance à son propre langage créatif.

Traces - Evelyne Jolivet et Ewa Hauton

18,00 €Prix
  • Livre de 56 pages.

    Reliure Singer à plat.

    Édité en 150 exemplaires.

    Format 15x21cm

    ISBN 978-2-490095-03-2

  • Facebook Social Icône